Le président tchétchène Kadyrov estime que la Russie ne devrait pas divulguer ses pertes en Ukraine

Le président tchétchène Ramzan Kadyrov estime que les autorités russes ne devraient pas divulguer le nombre de soldats tués lors de l'opération militaire spéciale en Ukraine.

Selon lui, un certain nombre de gouverneurs russes "manipulent" ce sujet en publiant des informations détaillées sur les pertes.

"Je ne comprends pas quand les gouverneurs claironnent le nombre de morts dans l'opération spéciale. Je voudrais savoir - pour quoi ? Ils l'écrivent en détail", a écrit Kadyrov sur sa chaîne Telegram.

Selon lui, la plupart des citoyens choisissent volontairement cette voie héroïque. Le commandement militaire russe fait de son mieux pour sauver la vie des combattants, a déclaré le chef de la Tchétchénie.

"Les Tchétchènes perdent aussi leurs vrais fils, mais au lieu d'en parler partout, nous aidons les familles avec tout ce dont elles ont besoin, y compris des paiements d'un million de roubles pour ceux qui sont morts et de 500 000 pour ceux qui ont été blessés", a expliqué Kadyrov.

En janvier, le chef de la Tchétchénie a jugé inappropriées les tentatives de qualifier l'opération spéciale en Ukraine de guerre mondiale.

Автор Peter Yermilin