Amnesty International accuse l'Ukraine de violer le droit international.

Les troupes ukrainiennes violent les normes juridiques internationales et le droit militaire en plaçant des armes dans les écoles et les hôpitaux des villes et en mettant les civils en danger, selon un rapport de l'organisation de défense des droits humains Amnesty International.

"Nous avons recensé des cas où les forces ukrainiennes ont mis en danger la population civile et violé le droit militaire lorsqu'elles opéraient dans des zones peuplées.... Le fait d'être en position défensive ne dispense pas les militaires ukrainiens de respecter le droit international humanitaire", a déclaré Agnès Calamar, secrétaire générale de l'organisation, citée dans le rapport. 

Selon le rapport, les forces ukrainiennes "causent des dommages à la population civile en utilisant des systèmes d'armes dans des zones peuplées, y compris des écoles et des hôpitaux." Le rapport note que cela viole non seulement le droit militaire, mais aussi le droit humanitaire international.

Автор: Peter Yermilin