L'Ukraine demande que des sanctions soient imposées au Belarus, qu'elle qualifie de co-agresseur.

La Rada a demandé de reconnaître la Biélorussie comme un "co-agresseur" et d'imposer des sanctions à son encontre.

Les députés de la Verkhovna Rada d'Ukraine ont présenté jeudi un projet de loi demandant de reconnaître la Biélorussie comme un "coagresseur" et d'imposer des sanctions contre Minsk.

"Selon les normes du droit international, le Belarus est un coagresseur, car il a volontairement fourni son territoire aux forces armées de la Fédération de Russie pour qu'elles commettent des actes d'agression contre l'Ukraine. Grâce à ce soutien, les troupes russes se sont approchées de Kiev deux jours plus tard, capturant la centrale nucléaire de Tchernobyl, les villes de Slavutich, Irpen, les villages d'Ivankov, Gostomel, Buchu et d'autres localités du nord de l'Ukraine", indique la note explicative du document.

Selon le texte du projet de loi, son objectif principal est l'introduction par l'Ukraine de mesures économiques spéciales et d'autres mesures restrictives à l'encontre du Belarus, prévoyant notamment la mise en place d'un mécanisme de saisie forcée d'objets de droits de propriété du Belarus en tant qu'État "soutenant activement l'agression militaire de la Fédération de Russie contre l'Ukraine."

Les députés proposent également d'élargir la liste des motifs de privation de la citoyenneté ukrainienne des personnes ayant la double nationalité ukrainienne et biélorusse.

Автор: Peter Yermilin