La Pologne résilie prématurément l'accord sur la fourniture de gaz russe

La Pologne rompt plus tôt que prévu l'accord intergouvernemental sur la fourniture de gaz russe. C'est ce qu'a déclaré le commissaire du gouvernement pour l'infrastructure énergétique stratégique Petr Naimsky le 23 mai.

"Le 13 mai, le gouvernement de Mateusz Morawiecki a adopté une résolution pour rompre l'accord entre le gouvernement de la Pologne et le gouvernement de la Fédération de Russie, cet accord, qui s'appelle l'accord de Yamal, qui a été signé en 1993", a-t-il déclaré sur Polskie Radio 24.

Naimsky a également ajouté qu'après presque 30 ans, on peut affirmer que les relations gazières entre les deux pays n'existent plus du tout. L'accord entre la Russie et la Pologne, qui est valable jusqu'à la fin de 2022, signifiait que la partie européenne recevrait jusqu'à 10 millions de mètres cubes de gaz par an de la Fédération de Russie.

"Physiquement, la section polonaise du gazoduc, bien sûr, existe. Cette section de l'infrastructure de transport de gaz est la propriété d'EuroPolGaz. L'opérateur de cette section, ainsi que de l'ensemble du système de transport de gaz en Pologne, est GAZ-Sistem", a ajouté l'homme politique, soulignant que la section polonaise du gazoduc Yamal-Europe peut être utilisée pour approvisionner en gaz l'Allemagne.

 

Автор: Peter Yermilin