L'OMS convoque une réunion d'urgence d'experts sur l'épidémie de variole du singe

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) va organiser une réunion d'urgence avec des experts de premier plan pour discuter de l'épidémie de variole du singe. C'est ce qu'a rapporté le journal britannique The Daily Telegraph vendredi.

Selon ce dernier, lors de cette réunion, il sera notamment question des mesures à prendre pour lutter contre la propagation d'une nouvelle maladie. Michael Ryan, directeur du programme d'urgence de l'OMS, devrait y assister. La publication note que les experts pourraient soulever la question de l'opportunité d'utiliser des vaccins antivarioliques dans la lutte contre la propagation d'une nouvelle épidémie.

L'OMS indique que la variole du singe est une maladie virale rare qui survient principalement dans les régions reculées d'Afrique centrale et occidentale, situées à proximité des forêts tropicales humides. Selon l'organisation, le virus est transmis à l'homme par des animaux sauvages tels que les rongeurs et les primates, et sa propagation secondaire par transmission interhumaine est limitée. En général, le taux de létalité des épidémies de variole du singe se situe entre 1 et 10 %, la majorité des décès survenant dans les groupes d'âge les plus jeunes.

Des cas de variole du singe ont déjà été signalés par les autorités en Australie, au Canada, aux États-Unis et dans un certain nombre de pays européens, dont le Royaume-Uni. L'Agence de sécurité sanitaire du Royaume-Uni a déclaré que les cas concernent principalement des hommes homosexuels. Il n'existe pas de traitement ou de vaccin spécifique pour la variole du singe, mais une vaccination préalable contre la variole constitue une prévention très efficace de la maladie.

Автор: Peter Yermilin