L'Ukraine fait exploser du nitrate d'ammonium pour accuser la Russie d'attaque chimique

Les services spéciaux ukrainiens ont fait exploser du nitrate d'ammonium pour accuser les Forces armées russes d'utiliser des substances toxiques, a déclaré lundi le ministère russe de la Défense aux journalistes.

"Le régime de Kiev continue la pratique des provocations pour accuser les Forces armées russes de l'utilisation présumée de substances toxiques. Aujourd'hui à 13h35, dans une ferme située à 1,5 kilomètre au nord-ouest du village de Mazanovka, les services spéciaux ukrainiens ont fait exploser une mine terrestre qu'ils avaient renforcée avec une doublure contenant jusqu'à une tonne de nitrate d'ammonium", a déclaré le ministère.

Un nuage toxique d'environ un kilomètre de haut s'est formé à la suite de l'explosion. Ce nuage toxique a commencé à se déplacer vers la ville de Kramatorsk, a ajouté le ministère. 

Le ministère de la Défense a rappelé que le 11 mai, l'Ukraine a mené une provocation similaire dans la zone de la colonie de Dolgenkoye, dans la région de Kharkiv. Les nationalistes ukrainiens ont fait exploser des chars avec des engrais, vraisemblablement du nitrate d'ammonium, afin d'accuser ensuite la Russie d'une attaque chimique. 

La Russie a mis en garde à plusieurs reprises contre de telles provocations, a noté le ministère de la Défense.

Автор: Peter Yermilin