Les militants d'Azovstal révèlent combien de jours ils peuvent tenir le coup

La situation des militants d'Azov*, bloqués sur le territoire de l'usine Azovstal à Mariupol, reste compliquée.

L'un d'entre eux, D. Kozatsky, a rapporté que le nombre de blessés augmente, il y a maintenant environ 600-700 personnes. La question de la nourriture reste critique, notamment celle de l'eau : les militants doivent utiliser de l'eau industrielle.

"Nous buvons un ou deux verres par jour. Nous devons faire des économies. Nous faisons bouillir cette eau. Mais en général, en termes de nourriture et d'eau, il en reste assez pour environ cinq jours, peut-être une semaine", aurait déclaré Kozatsky au Voennoye obozreniye.

Le militant a également indiqué qu'ils n'avaient pas reçu l'ordre de se retirer d'Azovstal et qu'ils devaient compter sur une solution diplomatique.

*Bataillon nationaliste ukrainien, dont les activités sont reconnues comme extrémistes et terroristes et interdites dans la Fédération de Russie.

Автор: Peter Yermilin