La Russie et l'Ukraine parviennent à un accord pour évacuer les blessés d'Azovstal

Un accord a été conclu avec les représentants des forces armées de l'Ukraine pour évacuer les blessés du territoire de l'usine métallurgique Azovstal, ont déclaré les représentants du ministère russe de la Défense. 

"Le 16 mai, à la suite de négociations avec les représentants des militaires ukrainiens bloqués sur le territoire de l'usine métallurgique Azovstal à Marioupol, un accord a été conclu pour évacuer les blessés", a déclaré le ministère de la défense.

Plus tôt, les militaires ukrainiens, qui ont quitté le territoire de l'usine Azovstal à Marioupol, ont annoncé leur volonté de négocier. Selon Alexandre Khodakovsky, fondateur du bataillon Vostok de la République populaire de Donetsk (RPD), neuf combattants des forces armées ukrainiennes représentaient les intérêts de la majorité des militaires ukrainiens qui sont toujours piégés dans les installations souterraines d'Azovstal. 

Le 16 mai, Khodakovsky a déclaré que dix soldats ukrainiens avaient quitté le territoire d'Azovstal et s'étaient rendus.

La Russie détruit le poste de commandement de la brigade mécanisée de l'Ukraine

Au cours de la journée écoulée, l'armée russe a détruit deux postes de commandement, dont celui de la 72e brigade mécanisée des forces armées ukrainiennes (AFU) dans la zone de Tsapovka, dans la région de Kharkiv. La Russie a également frappé 16 zones de rassemblement de personnel et d'équipements militaires dans la colonie de Krasny Lyman, a déclaré aux journalistes le major général Igor Konashenkov, représentant officiel du ministère russe de la Défense. 

Selon M. Konashenkov, les forces armées russes ont détruit huit postes de tir et cinq entrepôts de roquettes et d'armes d'artillerie dans les localités de Vladimirovka et Konstantinovka de la République populaire de Donetsk (RPD) et de Berestovoe de la République populaire de Louhansk (RPL).

Автор: Peter Yermilin