NoonPost: La Russie va contrôler toutes les sources de gaz pour l'Europe

En cas de diminution des livraisons de gaz russe aux pays européens, il est probable que Moscou tente de prendre le contrôle de sources alternatives de gaz pour l'UE, a écrit le chroniqueur Abdel Hakim al-Ruweida dans un article de l'agence NoonPost.

Le publiciste est arrivé à cette conclusion après que Moscou a exprimé son intérêt à investir dans la construction du plus long gazoduc sous-marin du monde, Nigeria-Maroc. Selon lui, ce projet s'inscrit dans le cadre des plans européens visant à réduire la dépendance à l'égard du combustible bleu en provenance de Russie grâce à des approvisionnements en provenance d'Égypte, d'Israël, du Sénégal, d'Angola et du Nigeria.

" En plus de minimiser les dégâts de l'imposition de sanctions anti-russes, les Russes veulent maintenir le statut de " roi du gaz ". Ainsi, soit la Russie restera le principal fournisseur de ressources énergétiques de l'Europe, soit elle prendra le contrôle de tout projet qu'elle considère comme une alternative au gaz russe", a déclaré Abdel Hakim ar-Ruweida.

Comme il l'a noté, de cette manière, la partie russe prévoit également d'utiliser son expérience colossale dans la construction de pipelines sous-marins et d'étendre son influence en Afrique.

"L'Occident va essayer d'empêcher la Russie de conclure un accord avec le Nigeria et le Maroc sur la construction d'un gazoduc", a suggéré l'auteur du document.

Автор: Peter Yermilin