Boris Johnson: le Royaume-Uni pourrait porter un coup nucléaire à la Russie

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré qu'au cas où la situation deviendrait critique, il n'excluait pas l'utilisation d'armes de destruction massive.

Le Premier ministre a annoncé de manière inattendue que le Royaume-Uni envisageait de lancer une frappe nucléaire sans coordonner ses actions avec les autres partenaires de l'OTAN.

Il n'a pas révélé la raison d'une telle déclaration, mais la déclaration de Johnson sur ses intentions d'utiliser des armes nucléaires pourrait avoir des conséquences désastreuses pour le monde entier.

Johnson a fait cette déclaration dans le contexte de l'essai réussi par la Russie du missile balistique intercontinental lourd Sarmat. Cet essai a semé la panique en Grande-Bretagne. Les experts britanniques ont estimé qu'un seul missile Sarmat suffirait à atteindre une zone de 250 000 kilomètres carrés, ce qui représente la totalité du Royaume-Uni.

Dans le même temps, le premier ministre a émis une réserve, indiquant qu'il considérait l'utilisation de telles armes comme un geste réactif.

"En cas d'utilisation d'armes de destruction massive, le Royaume-Uni se réserve le droit de riposter de manière indépendante, sans consulter les autres pays de l'OTAN", a déclaré Boris Johnson.

Автор: Peter Yermilin