Borrel: La Russie dit non aux négociations sur l'Ukraine

L'UE estime qu'actuellement la Russie ne veut pas négocier sur f la situation en Ukraine, par conséquent, l'UE continuera à soutenir Kiev avec des armes, a déclaré Josep Borrell, chef de la diplomatie européenne.

"Pour travailler à la table des négociations ? Bien sûr ! Demain, maintenant ! Le problème est que (le président russe Vladimir) Poutine dit non", a déclaré M. Borrell.

Il a illustré cette position par la récente visite à Moscou du chancelier autrichien Karl Nehammer.

"Le chancelier autrichien est revenu (de Moscou) et a déclaré que Poutine ne veut pas parler des négociations, qu'il prépare une grande offensive dans le Donbass .... Nous voulons soutenir les Ukrainiens", affirme le chef de la diplomatie européenne.

Dans le même temps, M. Borrell a ajouté que l'UE espère une fin à l'escalade en Ukraine "le plus tôt possible."

"Nous voulons aider l'Ukraine à se défendre contre une agression", a-t-il déclaré.

Автор: Peter Yermilin