Macron: l'Europe devra faire face aux conséquences de son refus du gaz russe en hiver

L'Europe pourrait subir les conséquences l'hiver prochain d'une coupure totale du gaz russe. C'est ce qu'a déclaré le président français Emmanuel Macron dans une interview accordée à Ouest France.

Selon lui, si l'Union européenne décide de nouvelles sanctions anti-russes, et que la Russie prend des mesures de rétorsion concernant le gaz, alors les autorités européennes devront se tourner vers les ménages et leur expliquer la nécessité de baisser la température.

"Nous n'en verrons pas les conséquences au printemps et à l'été 2022 (nous avons reconstitué les stocks), mais l'hiver prochain, tout changera s'il n'y a plus de gaz russe", a-t-il souligné.

Macron a ajouté qu'à présent, la question d'un embargo complet sur le gaz russe n'est pas discutée.

"Nous savons quelles difficultés énormes cela créera", a expliqué le président français.

Il a ajouté qu'il n'est pas possible aujourd'hui de remplacer entièrement le gaz que l'UE importe de Russie par d'autres fournisseurs. Toutefois, les pays de l'UE ont demandé à la Commission européenne d'acheter du gaz à d'autres fournisseurs, et ils procèdent également à des "réinvestissements forcés" pour obtenir davantage de gaz liquéfié.

Автор: Peter Yermilin