Les nazis d'Azovstal sont entrés en contact avec l'armée russe

Les militants des bataillons nationalistes, installés dans les zones fortifiées de la zone industrielle Azovstal à Mariupol, sont entrés en contact avec les troupes russes.

C'est ce que rapporte le correspondant militaire de "Komsomolskaya Pravda", Dmitry Steshin.

"Ils ont recommencé les négociations. A 15h00, notre côté a arrêté les tirs, c'est devenu calme. Nous avons commencé à discuter des conditions de la reddition et du lieu. Au début, les nazis n'aimaient pas l'endroit - l'entrée centrale, ils en voulaient une autre, puis ils ont proposé de repousser l'heure à demain ou même à mercredi", raconte le soldat.

Steshin explique que nos négociateurs ont immédiatement compris qu'ils essayaient de les distraire avec de telles conversations.

Selon lui, les militaires russes ont décidé d'utiliser un véhicule aérien sans pilote et ont remarqué une agitation près de l'un des magasins - les militants ont essayé de remorquer le char afin de le traîner vers un autre magasin. Mais notre commandement a reçu une image d'Azovstal en temps réel, et "les bombardiers stratégiques ont immédiatement rejoint les négociations."

"Mais les gens de bonne volonté se sont déconnectés de ces négociations", a résumé le commandant militaire.

Автор Peter Yermilin