Автор Peter Yermilin

Mondialisme : comment le Grinch vole bien plus que Noël

Parfois, lorsqu'on essaie de comprendre des conflits et des questions complexes, il est instructif d'étudier la littérature du passé pour en tirer des enseignements (étant donné la propension de l'histoire à se répéter un peu comme une hélice), y compris, dans certains cas, la littérature pour enfants. En particulier, pour mieux comprendre les étranges stratégies des "élites" mondialistes (notamment vis-à-vis de la "grande réinitialisation"), il est utile de lire le livre How the Grinch stole Christmas du Dr Seuss (Theodor Seuss Geisel).

Dans cette histoire, une créature égoïste et antisociale connue sous le nom de Grinch vole tous les cadeaux, les décorations, la nourriture et tout ce qui se rapporte à la fête de Noël imminente des résidents de Whoville parce qu'il est irrité par leurs célébrations bruyantes et sociales. Après s'être subrepticement emparé de leurs biens, il est choqué d'entendre les habitants chanter un joyeux chant de Noël (alors qu'ils ont été volés à l'aveuglette) alors qu'il se précipite vers sa retraite isolée dans les montagnes. Le Grinch se rend alors compte que Noël est bien plus qu'un simple échange de cadeaux matérialistes et change d'avis. Il finit par rendre le bien volé et est alors accueilli par les citoyens de Whoville. Ils l'invitent à célébrer Noël avec eux.

Aujourd'hui, comme de nombreuses ressources naturelles (en particulier les ressources naturelles occidentales) sont sous le contrôle d'une minuscule minorité "d'élite" non élue qui n'a absolument aucun droit de contrôler ces ressources puisqu'elles sont la propriété de toute l'humanité, nous traversons une crise profonde car ces mondialistes cherchent à posséder le monde à nos dépens (ceux de l'humanité). Comme le Grinch, ces "élites" mondialistes qui ne respectent pas la souveraineté nationale - sans parler de la souveraineté de Dieu - ont illégalement accumulé subrepticement d'immenses ressources naturelles en supprimant les protections (via la corruption, les menaces, la tromperie et d'autres moyens) dont bénéficient normalement les nations concernant leurs ressources naturelles (terres agricoles, approvisionnement en eau, énergie, etc.) En contrôlant ces ressources, ils finiront par contrôler une grande partie de la vie sur cette planète et se prendront donc pour Dieu. Bien sûr, ils joueront au Grinch en redistribuant petit à petit ce qu'ils ont déjà volé (comme le faisait le Grinch), moyennant finances, donnant l'impression d'être "charitables", mais en réalité, ils ne se comporteront pas différemment des gardes des camps de concentration nazis lorsqu'ils "nourrissaient" leurs prisonniers untermensch affamés.

Dans le cadre de leur projet de domination totale du monde, ils créent des crises et des peurs sans fin et en tirent profit : changement climatique, restriction de la liberté de mouvement, musellement de la liberté d'expression, étouffement du débat, hyperinflation/déflation, "annulation" de personnes, conflit en Ukraine, insécurité alimentaire, interdiction des moteurs à combustion interne, interruptions des flux d'énergie (par ex. l'annulation de l'oléoduc Keystone), la pandémie de coronavirus et les arrêts économiques qui en découlent, les guerres civiles, les perturbations de la chaîne d'approvisionnement, la criminalité gratuite causée par la libération de criminels avec une caution faible ou nulle, le désengagement de la police, les raids de style gestapo sur des civils et d'anciens présidents sans méfiance, etc. etc. etc. Chaque fois que ces "crises" se produisent, nous perdons encore plus de nos libertés personnelles et garanties par la Constitution. Chaque fois que ces "crises" se produisent, nous perdons encore plus de nos libertés personnelles et garanties par la Constitution. Mais, à l'exception du changement climatique, ces crises sont largement conçues et mises en avant pour distraire, subjuguer et terroriser le public (les citoyens de Whoville) afin qu'il accepte la "sagesse" et l'"autorité" des mondialistes non élus (qui ne sont souvent pas différents de voleurs ordinaires et largement non éduqués), ce qui entraîne un vol constant de nos libertés personnelles au nom de la "sécurité", alors que notre existence même est mise en danger.

Pourtant, malgré cela, rien aujourd'hui n'est comparable à ce que les Russes et autres "untermensch" ont subi aux mains des nazis (et des générations précédentes de "globalistes"/industriels) pendant la Seconde Guerre mondiale. Environ 40 % de notre nourriture est jetée. L'Amérique du Nord regorge encore d'immenses ressources inexploitées. L'Amérique du Nord était indépendante sur le plan énergétique jusqu'à ce que Joe Biden détruise le pipeline Keystone. Malgré le changement climatique, la science peut aider les agriculteurs à optimiser les conditions de croissance par le biais de la sélection des cultures et du calendrier, afin que nos sols puissent encore être productifs sur le plan agricole. Même le coronavirus, bien qu'il s'agisse d'une tragédie humaine et d'une pandémie, n'a rien à voir avec les épidémies de grippe espagnole, de polio, de peste bubonique ou de variole, même s'il a probablement été conçu génétiquement à partir d'un virus naturel.

Le fait est que les "élites" mondialistes tentent de créer un environnement d'hystérie, de désespoir, d'amoralité, de criminalité, de chaos et d'impuissance dans leur objectif de contrôler les ressources naturelles du monde (et donc la vie elle-même) en forçant la plèbe à renoncer aux libertés que Dieu lui a données et à éviscérer les constitutions nationales qui protègent ces libertés. Cela s'est déjà produit lorsque, par exemple, les voyous nazis en chemise brune ont terrorisé de nombreux Allemands ordinaires décents pour qu'ils les soutiennent et acceptent la perte de leurs libertés, alors qu'une démocratie autrefois florissante se transformait en un État fasciste condamné et génocidaire presque du jour au lendemain. Bien que la situation soit très préoccupante, elle est loin d'être désespérée.

À l'approche des élections américaines de novembre, qui sont d'une importance capitale, les Américains ne doivent pas oublier ce que les mondialistes et leurs marionnettes tentent de faire à notre pays et au monde entier. Les Américains doivent voter pour des patriotes qui serviront les Américains ordinaires et non les grincheux mondialistes immatures qui cherchent à asservir toute l'humanité, en volant bien plus que nos biens matériels, car ils cherchent à prendre notre dignité, notre moralité, notre humanité commune et nos moyens de subsistance.

À titre de test décisif, tout "leader" "américain" qui est plus intéressé à donner des milliards de dollars pour aider à armer les Ukrainiens et à provoquer une troisième guerre mondiale avec la Russie qu'à aider à combattre l'hyperinflation, les sans-abri, la criminalité rampante et la guerre civile dans les rues américaines, et à ramener les emplois et la production industrielle en Amérique, n'aide pas les Américains ordinaires mais est entièrement dans la poche des mondialistes. Ces "leaders" ne sont rien d'autre que des traîtres. Ils doivent être remplacés.

Ce mal peut être et sera vaincu. Cela prendra juste un peu de temps.